La vie MG B

18 novembre 2007

Il fallait bien une fin...

PICT0027

... Et ce sera pour aujourd'hui. Ce message est en effet le dernier que je posterai sur ce blog. Non non, ne criez pas ! C'est, de mon point de vue tout au moins, une bonne nouvelle. Pourquoi ? Parce que, comme disait Jackie Quartz dans son inoubliable tube, "Juste une mise au point" : la fin d'un amour donne naissance à un autre...

Bon. Plus sérieusement, si j'arrête "La vie MG B", c'est parce que je crois en avoir fait le tour. Vous l'aviez constaté dans mes textes, je l'avais clairement indiqué dans le tout dernier ; l'inspiration avait du mal à venir. Alors j'ai élargi le champ, j'ai exploré des chemins parallèles. Parce que noircir des lignes en faisant du name-dropping, juste pour dire "on est passé par ici et on repassera par là", ç'aurait été moyen. Inévitablement, il s'est passé ce qui devait se passer : à force de vous dire des choses de plus en plus personnelles, même si elles ne touchaient la voiture que de loin, j'ai pris goût au déballage. Et maintenant, j'ai envie de vous parler de moi. De tout ce que j'aime, de tout ce qui fait mon bonheur au quotidien.

Problème : ces sujets n'ont pas leur place ici. La passion de la voiture est toujours là, et bien là, elle prend toujours une grande place dans mon quotidien. Mais il y a tant d'autres façons d'aimer la vie, de la ressentir, d'en profiter ! Voilà pourquoi j'ai créé, ce week-end, un nouveau blog appelé Tous les plaisirs du monde. Un espace qui me ressemble, ni plus ni moins qu'ici, mais dans lequel seront abordées toutes sortes de choses qui me tiennent à coeur, et pas seulement la MG. Le cinéma, les voyages, la gastronomie, plus généralement la famille, les amis...

On m'objectera que je me coule dans la banalité, qu'il aurait été facile de mener les deux blogs en parallèle. Tout sauf l'auto dans l'un, pour faire comme tout le monde, et la MG dans l'autre pour être à la marge. Je ne conçois pas les choses de cette façon. Mon art de vivre est global, je ne compartimente pas les plaisirs. Tout est lié. Alors bien sûr, je sais que je vais perdre une partie de mes fidèles, ceux qui me rejoignaient parce que nous avions "ça" en commun, et qui ne se retrouveront pas forcément dans le reste. Ils ne viendront peut-être pas pour voir leur pôle d'intérêt noyé dans la masse. Mais j'en accepte l'augure. Ainsi vont les choses. C'est comme ça. Et puis après tout, La vie MG B ne meurt pas, il reste en ligne donc accessible à tous ! Il n'est pas impossible, si la nostalgie me prend, que je vienne moi aussi y faire un tour de temps en temps.

Alors au revoir, et qui sait... peut-être à bientôt !

Posté par Trocadero à 11:51 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


11 novembre 2007

Esprit, es-tu là ?

Photo_0018Il est de moins en moins rare que,  sur ce blog, je m'attèle à la narration de choses qui n'ont pas grand chose à voir avec la MG. Ni même avec l'automobile d'ailleurs. A cela, plusieurs raisons. La première tient au fait - je le concède sans retenue - que je m'essouffle un peu dans la quête de sujets qui ne soient pas teintés de "déjà vu". A ce titre, avoir expérimenté ces derniers temps les pépins mécaniques m'a offert de nouvelles et providentielles opportunités ! Mais là aussi, la source finira bien par se tarir... enfin je l'espère, car rouler avec l'appréhension de la prochaine panne n'a rien de réjouissant. Non. En réalité, si mes confidences tendent désormais à dépasser le cadre de la MG-sphère, c'est parce que j'ai envie de vous faire partager mes sentiments du moment. Qu'ils aient un rapport direct avec la B, ses sorties, ses réunions... ou pas.

Car pour moi, la vie MG B, c'est d'abord l'esprit et seulement ensuite la lettre. Vivre MG B, c'est vivre dans le plaisir. Prendre du bon temps. Profiter de tout ce qu'on a sous les yeux ou sous la dent. Un feu de cheminée en famille, la découverte d'un bon restaurant, une grasse matinée, une balade dans un parc...  Cet après-midi, c'est cette dernière option que nous avons choisie, le Croco et moi. Le jardin des Prébendes, haut-lieu de la promenade pour qui réside à Tours, nous a permis de prendre un bol d'air très apaisant. Nous avons déambulé dans ce "petit Montsouris" au rythme où tombaient les feuilles, admiratifs de leurs couleurs orangées et souriant, complices, à la vue de jeunes couples derrière une poussette. Nous les imiterons dans quelques mois.

Alors oui, rouler en MG est toujours un plaisir. Mais c'en est un parmi tant d'autres. N'en boudons aucun et gardons-en l'esprit...

Posté par Trocadero à 18:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

07 novembre 2007

La tête ailleurs

stress_au_bureauLes semaines se suivent et ne se ressemblent pas. Voici quelque temps, j'ironisais ici sur mon côté boulimique. Impossible de me sortir la MG de l'esprit, et presque impossible de me faire entendre raison sur l'opportunité de lui adjoindre une petite soeur de parking. Le soufflé est bien retombé depuis. Et pas à cause de la chute des températures, ni même en raison du coup de blues de la batterie, la semaine dernière. Non. C'est juste qu'en ce moment, ma seule préoccupation est de tenir le choc au bureau. Je ne peux pas dire qu'il s'agisse d'une surprise, j'avais prévu ce qui se passe. Chaque année c'est pareil : tous les gros dossiers arrivent à échéance en même temps, et il faut jouer les équilibristes pour les mener à bien. Imaginez que vous devez livrer une pièce montée à l'autre bout de la ville, qu'on vous donne royalement 15 secondes pour faire le trajet et que, pour corser l'affaire, on vous colle une enclume dans une main et un chien dangereux dans l'autre.

Bon, je ne me plains pas, j'aime mon job et cette situation est passagère. Quant au fait de vivre à 250 km de mon bureau - et donc de jouer la France qui se lève tôt et rentre tard - c'est un choix que je ne remettrai pas en cause pour si peu. Mais n'empêche. C'est désormais ma batterie à moi qui donne des signes de faiblesse, et surtout je n'ai plus une minute à consacrer à ma belle. Même en pensée. Ceux qui, parmi vous, m'ont conseillé de bien profiter d'elle avant l'arrivée du bébé ne croyaient pas si bien dire. Quand on est accaparé par autre chose, rouler en ancienne, ce n'est pas gagné d'avance.

Posté par Trocadero à 20:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 novembre 2007

Surprise sur prise

PICT0035Cette année, Toussaint aura rimé avec incertain. Nous avons en effet alterné le meilleur et... le moins bon, victimes d'une petite mésaventure au cours de notre balade du jour. Oh, rien de méchant. Juste un coup de calgon de madame 12 volts, notre batterie. Il est vrai que je ne l'ai pas ménagée ces derniers temps. Lui ai réclamé des efforts inhabituels, à chaque remise en route. Je sentais bien qu'elle était fatiguée. Aujourd'hui a sans doute été la journée de trop. Le dernier arrêt-photo (celui qui a généré le cliché ci-dessus) lui a été fatal. La clé a eu beau tourner dans le Neiman, elle n'a reçu aucun écho. Plus de jus. Rien. Sinon le silence de la campagne.

"Pas glop, pas glop", aurait dit un héros de BD de mon enfance. L'assistance de mon assureur n'intervient qu'au-delà de 50 km du domicile, pas la peine d'espérer qu'une dépanneuse débarque. Heureusement, la Touraine est riche en âmes charitables qui, lorsqu'on agite le bras au bord des routes, ne font aucune difficulté pour s'arrêter. Et pas davantage pour sortir leurs câbles de la malle arrière (en effet, les Tourangeaux ne sont pas seulement gentils, ils sont aussi très bien équipés). C'est donc à un couple de retraités en Laguna gris métal - grand merci à eux s'ils nous lisent - que nous devons d'avoir pu "relancer la bête" et rentrer chez nous. Bon, j'en suis quitte pour une nouvelle batterie, ce qui reste un moindre mal. Mais il faudra tout de même que je m'interroge sur le fait que ma petite MG éprouve tant de difficultés à démarrer le matin. Jadis, je n'avais pas besoin de 6 ou 7 tentatives avant de l'entendre vrombir...

La mauvaise surprise n'aura donc pas duré bien longtemps, et le sourire n'a presque jamais quitté mon visage. Pareil pour la future maman. Car avant notre immobilisation forcée, nous avions pu admirer de bien sympathiques paysages, de Veretz à Bléré en passant par Azay-sur-Cher ou Cormery. Il n'y a pas à dire, même en cas de panne, la campagne ça nous gagne !

Posté par Trocadero à 19:19 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

29 octobre 2007

L'année prochaine si tout va bien

siege_bebe"Mais alors, la B, vous la gardez ou pas ?"... C'est à cette question que le Croco et moi avons pris l'habitude de répondre, ces derniers jours. Question capitale en effet, tout autant que les "vous savez ce que c'est ?" ou "c'est pour quand ?" qui l'avaient précédée. Eh oui. Vous l'avez saisi, la famille va s'agrandir. Au printemps prochain, plus précisément en avril. Et ceux d'entre vous qui ont lu cet article seront prompts à expliquer les raisons de mon intérêt les familiales pourvues d'une banquette arrière. Qu'ils soient ici détrompés ou rassurés, c'est selon : je n'ai aucune intention d'emmener ma future progéniture en voiture ancienne. Du moins tant qu'on n'y comptera aucun équipement de sécurité digne de ce nom. Tsss tsss tsss... Pas davantage en Jaguar XK. C'est niet. Bébé roulera moderne (dans un siège auto, sanglé et ceinturé) ou ne roulera pas.

Et nous, dans tout ça ? Si continuer à braver le danger sans ABS ni airbag nous effraie moins, force est de constater que nous n'aurons plus autant d'occasions qu'aujourd'hui. La balade en B est notre sport d'amoureux, elle deviendra par la force des choses un plaisir solitaire, en alternance. Quand ce ne sera pas notre tour de jouer le baby-sitter. Mais tant pis. Au moment où nous avons fait l'acquisition de miss British Racing Green, nous avions déjà le projet de repeupler le pays. Nous savions à quoi nous attendre. C'est donc sans aucune retenue que nous nous écrions aujourd'hui : "Bien sûr qu'on la garde, notre petite B" ! C'est elle qui, la première, a fait s'agrandir la famille...

Posté par Trocadero à 14:24 - - Commentaires [8] - Permalien [#]


26 octobre 2007

Une housse dans la hotte ?

Cher Père Noël,

Pour une fois, c'est avec plusieurs semaines d'avance que je prends la plume (ou plutôt le clavier) pour t'adresser une gentille lettre, dont j'espère qu'elle te parviendra dans de bonnes conditions. Tout d'abord, sache que j'ai été très sage cette année. J'ai pris soin de ma MG, je l'ai toujours bien nourrie, je n'ai jamais brutalisé son corps fragile. Je lui ai trouvé un bon docteur quand elle est tombée malade, et je lui ai offert de belles promenades pendant sa convalescence. Je l'emmène régulièrement voir des amies de son âge, pour qu'elle ne s'ennuie pas. Quant à son lit, il est douillet et à l'abri de l'humidité et du froid.

Seulement voilà, cher Père Noël, il y a une chose contre laquelle je ne peux rien et qui s'attaque à elle pendant son sommeil, toute la semaine : c'est la poussière. Je ne m'en étais pas trop rendu compte jusqu'ici, mais sa belle robe verte devient vite terne et ne brille plus comme elle devrait... Alors je me suis demandé si tu ne pourrais pas lui offrir une housse de couette, à ma B. Ce n'est pas qu'elle ait froid, mais sa peau est sensible aux agressions de ces vilains grains qui viennent se déposer sur elle.

housse

Voilà, Père Noël. Je ne te demande rien d'autre cette année. Le reste, je l'achèterai. Mais si tu pouvais penser un peu à nous, c'est promis, on sera encore plus sages en 2008...

Posté par Trocadero à 20:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

21 octobre 2007

Show pas chaud

PICT0018Il faisait vraiment frisquet ce matin, pour la réunion mensuelle des amateurs d'anciennes à Tours. D'autant plus frisquet que, mal renseigné sur l'horaire, je suis arrivé sur les lieux très en avance. Seule une Morgan, splendide au demeurant, avait pris place sous les marronniers. Premiers échanges avec les propriétaires et les promeneurs, pendant que peu à peu, les voitures arrivaient. En grande majorité des anglaises, d'ailleurs. Austin Healey, Jaguar, Triumph... sans oublier de très jolies Mini et une Bentley Continental de 1957, impressionnante dans sa robe dorée. Crânement, une Ferrari est venue s'intercaler au milieu des représentantes de Sa Majesté la Reine, sans pour autant recueillir les plus beaux éloges.

Cette première participation m'a permis de rencontrer quelques membres du forum MG et d'obtenir de précieux renseignements sur les activités des clubs locaux. Le président de l'un d'entre eux, venu à ma rencontre, m'a fortement donné envie de le rejoindre ! Pensez donc : une sortie par mois, 350 km dans la campagne tourangelle, avec arrêt obligatoire dans un restaurant réputé... Voilà un programme qui me plaît ! Mais dans ce cas, il faudra soigner la préparation. Et n'oublier ni l'écharpe, ni les gants.

Posté par Trocadero à 12:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

20 octobre 2007

Cinq à sept à la campagne

PICT0011Il est très rare que nous attendions l'heure du goûter pour prendre la route. Surtout lorsqu'il fait, comme aujourd'hui, un temps magnifique. C'est pourtant ce qui s'est produit en ce samedi automnal. Déjeuner tardif, gros coup de barre qui indique le chemin du lit et commande de s'y allonger derechef... et voilà tous nos projets décalés de deux bonnes heures. Mais quitte à annuler l'un d'entre eux, autant que ce soit la séance de cinéma qui passe à la trappe. Pas question de se priver d'une sortie en MG !

Pour l'occasion, nous avons mis le cap au sud, direction Poitiers, histoire de varier les plaisirs. Mais la volonté de quitter les grands axes et un sens de l'orientation plus qu'approximatif nous ont ramenés vers des contrées que nous avions déjà explorées. Le plaisir n'en fut pas amoindri, loin de là, la fin de la balade nous permettant d'emprunter de nouvelles routes sur lesquelles nous reviendrons sûrement très bientôt. En attendant, demain matin, rendez-vous dans le centre ville de Tours pour un rassemblement de voitures de collection. Un petit air de Vincennes en anciennes qui remettra au goût du jour de bien sympathiques habitudes...

Posté par Trocadero à 20:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 octobre 2007

On sait quand ça commence...

Pendant longtemps je me suis juré, même passionné au dernier degré par tout ce qui touche à l'automobile, de ne jamais posséder plusieurs véhicules à la fois. Je partais d'un principe simple et irréfutable qui veut qu'un même conducteur ne pourra jamais s'installer simultanément au volant de deux voitures. Et que s'il a peur de se lasser, rien ne l'empêche de revendre l'une pour acheter l'autre. C'est ce que j'ai fait pendant 15 ans. Sans le moindre regret. Et puis est arrivée l'envie d'une MG B.

Au départ il s'agissait de m'offrir, avec un cabriolet, une alternative à la berline de tous les jours. J'ai donc d'abord lorgné sur les annonces d'Audi TT, Mercedes SLK ou équivalent. Mais le Croco faisait une moue dubitative à chaque fois que je sollicitais son avis sur tel ou tel modèle. "C'est frime, ton truc. C'est pas pour nous". Elle avait raison. Et en plus c'était très cher. J'ai alors essayé la catégorie du dessous. Peugeot 306, Mégane première génération, Mazda MX5. "J'aime pas non plus, c'est vieux et dépassé mais sans le charme d'une véritable ancienne". La suite, vous la connaissez.

De là à dire que c'est Aurélie qui a (r)éveillé en moi la passion des voitures de collection, il y a encore un pas. Mais il est indéniable qu'elle influence beaucoup mes choix, et sans doute même ma boulimie. Ne m'a-t-elle pas confié, il y a quelques semaines : "Tiens, j'ai rêvé qu'on achetait une autre ancienne, en plus de la B, ça ressemblait à une grosse Mercedes"... Elle a évidemment voulu que je lui déniche une photo pour comparer. J'en ai compulsé des dizaines et les lui ai montrées. Jusqu'à un tonitruant "c'est celle-là" ! Ah bon ? "Oui, la même, exactement la même, couleur crême" !

mercedes_180_ponton

La messe est dite. Aurélie-Croco a flashé, en rêve, sur une Mercedes 180 Ponton de 1959. Je dois avouer qu'elle me plaît énormément, à moi aussi, même si elle n'a rien à voir avec une MG B et que je n'ai aucune envie de me séparer de la mienne. Eh bien vous me croirez si vous voulez, je commence à épier les annonces à la recherche d'une 180 Ponton ! Des fois qu'un vendeur en proposerait une à un prix raisonnable... Elle aurait fière allure, auprès de ma petite anglaise...

Comment devient-on collectionneur ? Pendant des années, je me suis pourtant répété... Bon. Désormais je ne m'interdis plus qu'une chose : posséder deux véhicules de la même marque ou ayant la même vocation. J'ai de la marge, non ?

Posté par Trocadero à 19:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

12 octobre 2007

Duel au soleil

miniatures

Un bout de temps que je la préparais, celle-là. Cette photo. Ce face à face entre mes deux voitures, dans l'esprit des grands comparatifs d'Auto Plus, où l'on s'attend à voir un truc du genre "laquelle choisir ?" imprimé juste en-dessous. Mais de choix, justement, je n'en ai pas eu beaucoup, sinon celui de reporter sans cesse mon projet à plus tard. Pas facile en effet, de concilier tous les paramètres, c'est à dire deux voitures propres simultanément, autant de conducteurs disponibles, un coin tranquille et accessoirement joli, le tout sous un ciel clément. La récente panne de ma petite anglaise n'a évidemment pas arrangé mes affaires... Mais pour paraphraser le héros d'une célèbre émission de télé, "je l'aurai un jour, je l'aurai" !

En attendant, il m'est venu l'idée d'une solution palliative, qui s'avère être en fait un gros alibi pour vous présenter ma dernière acquisition : une MG B miniature au 1/43ème, que j'ai enfin trouvée (merci monsieur ebay) dans une configuration strictement identique à l'héroïne de ces pages. N'a-t-elle pas aussi fière allure que sa grande soeur ? La mini Clio a côté, achetée voici quelques mois "pour le fun", souffre de la comparaison avec la vraie.

Pour autant, la question n'est toujours pas réglée. Laquelle choisir ? Allez, pour ce week-end, ce sera la moderne. La perspective de 500 bornes d'autoroute décide de l'issue du duel. Qu'importe, jolie petite B, tu en gagneras d'autres.

Posté par Trocadero à 19:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]