Photo_0018Il est de moins en moins rare que,  sur ce blog, je m'attèle à la narration de choses qui n'ont pas grand chose à voir avec la MG. Ni même avec l'automobile d'ailleurs. A cela, plusieurs raisons. La première tient au fait - je le concède sans retenue - que je m'essouffle un peu dans la quête de sujets qui ne soient pas teintés de "déjà vu". A ce titre, avoir expérimenté ces derniers temps les pépins mécaniques m'a offert de nouvelles et providentielles opportunités ! Mais là aussi, la source finira bien par se tarir... enfin je l'espère, car rouler avec l'appréhension de la prochaine panne n'a rien de réjouissant. Non. En réalité, si mes confidences tendent désormais à dépasser le cadre de la MG-sphère, c'est parce que j'ai envie de vous faire partager mes sentiments du moment. Qu'ils aient un rapport direct avec la B, ses sorties, ses réunions... ou pas.

Car pour moi, la vie MG B, c'est d'abord l'esprit et seulement ensuite la lettre. Vivre MG B, c'est vivre dans le plaisir. Prendre du bon temps. Profiter de tout ce qu'on a sous les yeux ou sous la dent. Un feu de cheminée en famille, la découverte d'un bon restaurant, une grasse matinée, une balade dans un parc...  Cet après-midi, c'est cette dernière option que nous avons choisie, le Croco et moi. Le jardin des Prébendes, haut-lieu de la promenade pour qui réside à Tours, nous a permis de prendre un bol d'air très apaisant. Nous avons déambulé dans ce "petit Montsouris" au rythme où tombaient les feuilles, admiratifs de leurs couleurs orangées et souriant, complices, à la vue de jeunes couples derrière une poussette. Nous les imiterons dans quelques mois.

Alors oui, rouler en MG est toujours un plaisir. Mais c'en est un parmi tant d'autres. N'en boudons aucun et gardons-en l'esprit...